Vie

 

 

Le printemps approche. Les insectes bourdonnent dans les buissons. Les merles et les mésanges construisent des nids neufs. Les arbustes font pousser timidement leurs jeunes feuilles vert malachite. Le milan trace ses cercles.
De la vie à perte de vue!
Le spectacle présenté par la nature, l’éveil de la nouvelle vie, revigore mes esprits endormis par l’hibernation. En route pour de nouveaux horizons.
Une vie nouvelle.
“C’est-quoi la vie?”
Cette question éternelle de l’humanité tourne dans ma tête.
Peut-être qu’un retour à l’origine fournira une réponse valable. Commençons au Big Bang, cet évènement gigantesque qui a produit le temps, l’espace, l’énergie et la matière. C’était il y a 13.7 milliards d’années. Un passé très lointain, un temps inimaginable. Tout part de là, le début de l’évolution de l’univers. Les scientifiques ont étudié le sujet consciencieusement. Les résultats des recherches sont enregistrés avec précision. Nous avons pas mal de connaissances sur ce qui s’est passé depuis le Big Bang. Ainsi le cheminement depuis l’origine nous mène aussi à la création de la terre et les débuts de la vie.
La longueur gigantesque de ces périodes met mon imagination à rude épreuve. Je peux bien visualiser la durée d’une heure. Une semaine, un mois aussi. Mais un milliard d’années, aucune chance. C’est simplement beaucoup, très très beaucoup. Peut-être qu’une comparaison à titre d’exemple pourrait nous aider?
Pourquoi pas par une journée évolutive? Il s’agit là d’une représentation des 13,7 milliards d’années comprimées dans 24 heures. A 0.00 heures a lieu le Big Bang. Sur les 24 heures suivantes tous les évènements sont présentés proportionnellement. Voici ce qui en résulterait:
La journée évolutive débute par le Big Bang à 00.00 heures
        à 15.15 le soleil survient
        à 15.43 la terre apparaît
        à 16.30 le premier corps unicellulaire naît. La vie est créée
        à 23.39 les mammifères envahissent notre planète
        à 23.59.56 quatre secondes avant minuit, l’homo sapiens fait son apparition sur terre.
Jésus Christ naît 126 millisecondes avant minuit.

Les dernières lignes en particulier montrent quelle durée de temps énorme, inimaginable, s’est écoulée pendant l’évolution du cosmos. Nous ressentons comme long le délai entre la naissance du Christ et nos jours. C’est notre notion du temps. Le temps de notre histoire. Le temps dont nous sommes historiquement conscients. Comparé à la durée de l’histoire globale de l’évolution, un rien. Tout ce que nous savons, depuis le début des écrits historiques jusqu’à nos jours, se situe dans un tiers de seconde de la journée évolutive.
Ces connaissances étant acquises, retournons à l’apparition de la vie. Tout ce que nous appelons vie dérive des comportements suivants: 

La vie domine le métabolisme.
La vie s’organise par soi-même.
La vie sait s’adapter aux changements de l’environnement.
La vie est capable de se reproduire.
La vie peut transmettre des informations (patrimoine génétique) à ses descendants.
La vie a la capacité d’évoluer et de croître.
La vie se rencontre dans les animaux, les plantes et les humains.

Les corps unicellulaires sont la première et la plus simple forme de la vie.
Il n’y pas de théorie généralement reconnue sur la création des corps unicellulaires. Pour une majorité il est clair qu’ils se sont développés à partir de la matière terrestre. Une fois les corps unicellulaires nés, la vie était créée.
Il n’existe qu’une seule forme de vie. Elle est fondée sur des acides nucléiques, l’acide désoxyribonucléique (DNA) et l’acide ribonucléique (RNA). Ce sont des molécules gigantesques, des macromolécules. Elles sont composées de cinq nucléotides et 20 acides aminés. Ces composants doivent être alignés entre eux de façon précise. La DNA est construite par 1500 de ces composants. Ces éléments ont tendance à s’organiser par eux-mêmes. On suppose que tous ces blocs de construction nagent dans une soupe primitive. Ils s’associent de manière aléatoire. Combien de variantes peuvent-elles bien former avant de tomber sur la DNA correcte?

A titre de comparaison, prenons un lexique composé de 5 volumes. Ils doivent être alignés correctement sur une étagère. Mathématiquement il y a 120 possibilités. Evidemment il n’y a qu’une seule de valable. Le premier volume à gauche, puis le deuxième et ainsi de suite jusqu’au cinquième. Les 119 autres possibilités ne conviennent pas.
Ce même principe s’applique à la DNA. Les 1500 blocs de construction doivent être alignés dans l’ordre correct pour devenir UNE DNA viable. Dans l’exemple du lexique il y avait 120 possibilités. Pour la DNA les possibilités sont au nombre de 104115, soit 1 suivi de quatre mille cent quinze zéros!! Encore un nombre gigantesque, indescriptiblement grand, de 4116 chiffres. Un nombre qui n’a même pas de nom. Cette masse énorme de possibilités doit contenir la combinaison UNIQUE qui correspond à la DNA. Elle s’est effectivement créée. Elle existe, puisque il y a de la vie sur terre.
Toutefois, pour atteindre cette probabilité incroyablement faible, la vie a pris son temps: 200 millions d’années! 200 millions d’années sont passées avant que la molécule soit créée dans toute sa splendeur. Toutes les nombreuses autres variantes ne furent pas en mesure de faire naître le corps unicellulaire et se firent rejeter.
Si nous n’étions pas nous-mêmes en vie, nous ne croirions pas que la procédure décrite ci-dessus puisse se réaliser.
Il nous est difficile de saisir intellectuellement une durée de 13.7 milliards d’années. Nous avons tout autant de mal à nous imaginer comment la construction d’une macromolécule, composée d’autant de composants et de plus en forme d’hélice, ait pu se faire par hasard. Pourtant c’est un fait avéré que la création est survenue et joue un rôle décisif pour tout ce qui est vivant. Difficilement compréhensible par notre imagination.
Reprenons l’image de la journée évolutive. La vie est apparue à 16.30, il y a donc 3,73 milliards d’années. 200 millions d’années plus tôt, à 16.27, les acides aminés et les autres composants nécessaires sont en train de se former. Cela correspond à la durée de deux millions et demi de générations humaines. Suffisamment de temps pour transformer l’improbable en certitude. Selon les lois du calcul des probabilités ceci est plausible, donc possible.
Aujourd’hui nous vivons tous, c’est également une certitude. Tout le reste représente des suppositions possibles. Des évènements dont nous ne sommes pas certains qu’ils se sont passés comme nous le supposons. Ce serait possible. L’état actuel de nos connaissances ne nous permet pas d’expliquer comment la vie s’est créée.
Se pose alors la question: pourquoi c’est justement sur notre terre qu’une vie élevée s’est développée?
Notre planète réunit toutes les conditions.
La terre est entourée d’une atmosphère comportant de l’oxygène.
Il y a de l’eau sur la terre.
La terre se trouve exactement à la bonne distance du soleil pour avoir un climat favorable au développement d’êtres vivants. Ni trop chaud, ni trop froid.
L’axe de rotation de la terre est incliné par rapport à l’écliptique et crée ainsi les saisons. Cette association de conditions physiques produit le climat qui permet la création de vie.
Y a-t-il de la vie extraterrestre?” Cette question consécutive s’impose logiquement. Personne ne le sait. Je ne pense pas que ce soit impossible. Tout comme la formation de la DNA paraissait impossible, je pourrais m’imaginer qu’il existe, quelque part dans l’univers, une planète qui réunisse les conditions nécessaires à la vie.
Que de questions.
Jusqu’à ce jour personne ne sait ce qui est la vie.
Tout comme nous ne savons pas ce qui est la pesanteur ou l’électricité.
Quand la vie est survenue, nous le savons.
Comment la vie s’est créée est encore sujet à discussion des savants.

Même si nous ne savons pas tout, nous savons que nous vivons. La saison du printemps en est la meilleure preuve. Notre quotidien est plein de vie. Réjouissons-nous de pouvoir y participer.

Aufrufe: 164

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.